FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
Ice blue de Anne Stuart
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques VO

Author Thread
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

Museum curator Summer Hawthorne considered the exquisite ice-blue ceramic bowl given to her by her beloved Japanese nanny a treasure of sentimental value-until somebody tried to kill her for it.

The priceless relic is about to ignite a global power struggle that must be stopped at all costs. It's a desperate situation, and international operative Takashi O'Brien has received his directive: everybody is expendable. Everybody. Especially the woman who is getting dangerously under his skin as the lethal game crosses the Pacific to the remote and beautiful mountains of Japan, where the truth can be as seductive as it is deadly...


avis de Callixta

Je ne vais pas tergiverser pour commencer cette chronique sur le dernier livre d’Anne Stuart, « ice blue » : j’ai été bluffée et j’ai adoré.

« Ice blue » est le troisième tome d’une série hallucinante surnommée les « ice » commencée il y a quelques temps avec « black ice » et poursuivie avec « cold as ice ».
Trois livres et trois héros : Bastien, Peter et dans le dernier, Takashi O’Brien.
Ces trois hommes appartiennent à une agence privée qui aide à chasser les grands criminels qui veulent faire des massacres de masse. Ils ont tous été choisis pour leur extrême efficacité, leur total dévouement à la cause et le contrôle impressionnant de leurs émotions.
Avec Takashi, Anne Stuart atteint une sorte de pic dans la description de ce type d’individu, parvenant à mettre en scène l’être le plus glacial et le plus brûlant qui soit . Il y a du Fuji Yama dans cet homme, un volcan couvert de neige !

Quand le roman commence, il est en mission pour arrêter le projet délirant d’un gourou d’une secte japonaise qui attend la nouvelle année lunaire pour mettre en place la destruction totale de ses membres et du monde. Entre Takashi et celui qui se fait appeler le Shirosama, il y a Summer Hawthorne. Celle-ci est une spécialiste de l’art japonais qui a hérité de sa nounou nipponne une coupe ancienne d’une grande valeur et dont elle va découvrir qu’elle a contenue les restes d’un moine albinos que le Shirosama prétend réincarner. Summer refuse de céder l’objet depuis longtemps et son obstination va la plonger dans le chaos.

Pour rendre compte du côté exceptionnel du roman , il faut déjà dire que c’est une romance inclassable. Je dirais même qu’il faudrait inventer une terminologie nouvelle pour Anne Stuart. Evidemment, ce qu’elle écrit se rapproche du romantic suspense mais c’est très loin du style classique et elle fait complètement exploser les notions du suspense et surtout du romantisme. C’est de la romance extrême comme il existe des sports extrêmes.

Extrême, le dépouillement, l’épurement total de la description des sentiments des protagonistes.
Takashi est à moitié japonais, à moitié « gaijin » ( occidental). Cela fait de lui un être à part entre deux mondes, rejeté par sa famille traditionnelle japonaise mais pas vraiment intégré dans un monde occidental qu’il connaît peu ( il n’a jamais connu son père ni sa famille occidentale).
Il a la grâce, l’intelligence et la réserve glaciale que l’on peut rencontrer chez certains asiatiques. Le portrait qu’en fait Anne Stuart est déjà une réussite absolue.
Summer est elle aussi totalement verrouillée. Traumatisée par une douloureuse expérience dans son enfance, elle craint les hommes, l’amour et le sexe. Depuis la mort de sa nourrice, elle n’a jamais pleuré. Cela fait treize ans.
Ce sont deux êtres qui refusent de montrer et même de reconnaître leurs sentiments qui vont s’affronter.
La lecture est comme une traversée du désert : le roman est intense et brûlant, les relations entre les héros arides et rudes mais il y a des oasis, presque des mirages. Taka ou Summer laisse échapper une émotion, une phrase, une pensée qui en dit tellement sur le tumulte qui les traverse. Ces moments sont rares et beaux. Même l’épilogue est de ce point de vue un modèle du genre.
Extrêmes, les conditions dans lesquelles se déroule le roman. Summer est une gêne pour Taka. Il doit obtenir d’elle des informations et la faire disparaître. La laisser en vie serait même dangereux. Le roman nous promène sur le fil du rasoir parce que Taka va très loin dans ses projets d’exécution, dans les moyens qu’il utilise pour parvenir à ses fins.
Extrêmes, par les ressorts dramatiques utilisés et les caractéristiques des héros. La violence est omniprésente. Pas de sang, ni de cadavres à chaque page mais une violence sourde, latente qui ne vient pas que des « méchants » mais des héros eux-mêmes. Là aussi, on est sur le bord du gouffre, à la limite du pervers, du violent, du glauque. Mais Anne Stuart s’arrête toujours juste à temps.
Extrême aussi, l’intensité de l’attraction sexuelle entre ces deux êtres. Les scènes sont inédites, commencent où finissent en général celles qui sont plus classiques…

De plus, le roman baigne dans une atmosphère asiatique parfaitement rendue. Pas d’exotisme facile mais une vraie connaissance de la culture japonaise et des Japonais. La description du cousin de Taka, Reno, est, à ce titre parfaitement, révélatrice. C’est un de ses jeunes excentriques que le Japon engendre, qui vit dans un minuscule appartement high-tech ( même les toilettes le sont !), et qui montre son envie de liberté et d’espace par son look étrange.
Les autres personnages secondaires sont rares mais laissent présager beaucoup. Isobel, celle qui dirige l’agence, une femme étrange et si malheureuse qui sera l’héroïne du prochain roman. Jilly, la jeune sœur de Summer, des évocations des héros des romans précédents ( Peter et Genevieve)…

On retrouve enfin, les obsessions de Anne Stuart : les parents indignes et tout particulièrement la mère, les liens forts entre frères ou cousins…

Anne Stuart est arrivée à une sorte de perfection dans son art, une sorte de totale maîtrise de ce type de héros à ne pas mettre entre toutes les mains.
C’est la seule réserve que je ferais : c’est extrême donc dérangeant.
Si vous vous sentez prêt à plonger du haut d’un pont, alors lisez ce livre de toute urgence !
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 30/04/2007 22:31:58
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 30/04/2007 22:31:58
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

bon, je vais bientôt poster mon petit texte de comparaison entre les trois ice...

Mais d'ores et déjà, callixta comme tu le sais, je suis totalement d'accord avec toi sur tous les points. Que pourrais-je rajouter de plus ? que c'est le héros qui va le plus loin ? qu'il franchit les frontières de la romance ? en même temps c'est un héros qui évolue... Son introspection est fascinante... et l'héroïne a le même bagage qu'on trouvait chez celles de "mortelle rencontre, la veuve ou encore ritual sins. Mais, son petit côté "je me rebiffe" (au début elle se montre même la plus roublarde que le héros ou le méchant) qui resurgit à la fin aussi est tout à fait sympathique !

J'ai été fascinée, leur passion est totalement envahissante, toujours le fameux huis-clos destructeur où chacun trouve en l'autre la force de se transformer après avoir totalement abattu leurs propres barrières, ils apprennent à se connaître pour mieux pouvoir aimer... Cela va loin, très loin... et pour certaines trop loin. Mais pas pour moi !
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 30/04/2007 22:43:08
  Visiter le site web du posteur
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

du plus pur Anne Stuart si j'ai bien compris donc pas pour moi Confused mais ta critique est excellente et donne "presque" envie de lire à la réfractaire que je suis... Wink
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 30/04/2007 22:44:28
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

J'ai lu ta critique et à l'instar de celles de beaucoup d'autres ici, elle vaut celle d'un pro! Bravo Callixta!!
Pour le reste, je suis en pleins dedans, je repasse en parler plus tard Laughing
Message 01/05/2007 08:35:07
 
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

Ben vu qu'on a l'air d'avoir toutes apprécié, on va pas se crêper beaucoup le chignon sur ce roman ! Laughing
Message 01/05/2007 09:24:57
 
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

Non mais il y a beaucoup à dire quand même, j'en suis sûre! Laughing
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 01/05/2007 12:37:35
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

le taka choisi par Laetitia est génial ! tout à fait comme cela que je le vois ! on devrait le remettre ici ! Clap
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 01/05/2007 14:03:30
  Visiter le site web du posteur
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

Euh...il est où??parce que ça m'intéresse ça! Cool
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 01/05/2007 14:34:32
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

C'était mon cadeau pour mon rang de favorite donc il est dans les félicitations Laughing
Message 01/05/2007 16:17:44
 
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

J'ai vu, merci Gaelle! Smile

j'ai même vu le cousin de Gallya! Laughing
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 01/05/2007 16:59:44
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

Laughing

:Fetard: je l'ai fini!!!
Message 05/05/2007 08:24:00
 
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
Ice blue de Anne Stuart  Répondre en citant  

Voila Taka !


_________________
Message 05/05/2007 17:52:24
 
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
Discussion : ouverture officielle (?)  Répondre en citant  

Je déplace mon commentaire dans la discussion ouverte par Marnie !
Message 09/05/2007 09:13:27
 
Contenu Sponsorisé





Ice blue de Anne Stuart    

Message 16/08/2017 22:29:14
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 22:29:14
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell