FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
Skylark de Jo Beverley
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques VO

Author Thread
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Skylark de Jo Beverley  Répondre en citant  

Skylark - signet - 2004


Laura Gardeyne would do anything to protect her young son, Harry, even if it meant asking Stephen Ball for help. Worried that Harry's uncle, Reverend Jack Gardeyne, is trying to do away with Harry, Laura doesn't know whom to trust with her suspicions until Stephen unexpectedly appears. Laura has never forgiven Stephen for christening her with the sobriquet "Lady Skylark," and Stephen has never forgotten how Laura laughed at his marriage proposal and married Harry's dashing father. Laura's efforts to uncover more information about the reverend's plans lead her to a letter that holds a tantalizing promise of safety for Harry, if she can only decipher its true meaning. After enlisting Stephen's help, the two travel together to Draycombe searching for answers only to find themselves exploring the possibility of a new romantic future together. A delicious air of quiet menace and subtle danger pervades RITA Award-winning Beverley's latest Regency historical, part of her Company of Rogues series, and the author's beautifully nuanced characters and gracefully witty writing help this unforgettable love story soar.

Avis de Callixta:

« Skylark » signifie « alouette » en anglais. Curieux titre pour un livre ! Mais c’est aussi le surnom de l’héroïne, Laura Gardeyne, qui a la beauté de la voix de cet oiseau ( on dirait rossignol en France). Et, ce bel oiseau un peu léger qu’est Laura est au cœur du roman et le titre paraît alors logique.
Ce livre est un des nombreux tomes composant la série des « Rogues » de Jo Beverley. Difficile de préciser son chiffre puisque, l’auteur a multiplié les liens entre ses romans et parfois ses nouvelles pour nous raconter l’histoire de douze hommes liés depuis leur enfance et leurs études. Leur « chef » est Nicolas Delaney dont l’histoire a été contée dès le début. Depuis, sur de longues années, Jo Beverley a égrené les aventures de ses hommes et parfois de certains de leurs amis. Cette série est remarquable par sa diversité et peut parfaitement se lire dans le désordre. On peut donc se lancer dans Skylark sans problème.

Le héros est justement l’un des « rogues », Stephen Ball. Il est un des plus sages d’entre eux. Passionné depuis toujours par la politique, il poursuit une carrière brillante d’élu à la chambre des Communes. Il faut tout de suite préciser que les héros de Jo Beverley et tout particulièrement Stephen Ball, ne sont pas des héros machos et dominateurs. Ce sont souvent des personnes calmes, réfléchies et respectueuses de ceux qui les entourent. Stephen ne fait pas exception.
Laura est d’une autre trempe. C’est une jeune veuve et mère de famille qui a connu une vie brillante faite de soirées et de bals mais qui mène, contrainte et forcée, une vie recluse à la campagne en compagnie de son beau-père goutteux et acariâtre et de son beau-frère, un homme sanguin, violent et dont elle a peur. Elle craint son avidité. En effet, son fils est devenu l’héritier du domaine ainsi que du titre et son beau-frère semble fort intéressé. Ce que ne sait pas Laura, c’est jusqu’où il peut aller pour satisfaire son envie. Elle craint le pire c’est à dire qu’il tue son petit garçon.
Stephen et Laura sont des amis d’enfance mais leurs relations se sont beaucoup refroidies lorsque Laura a épousé Hal Gardeyne. Stephen était amoureux d’elle et a été rejeté. Il réapparaît chez Laura à point nommé. Affolée, elle est prête à accepter son aide et à oublier les souvenirs embarrassants.


Le roman présente plusieurs lectures toute aussi passionnantes les unes que les autres.
C’est d’abord une enquête presque policière menée par Laura et Stephen pour découvrir ce que trame la belle famille de Laura. C’est une affaire complexe menée d’une main de maître par l’auteur et je ne dévoilerai rien car l’intrigue est excellente.
C’est aussi une fresque sociale de l’Angleterre de la Régence et notamment du sort des jeunes femmes veuves et condamnées à rester dans leur belle famille pour élever le futur héritier du titre. Elles sont pires que des prisonnières.
C’est le portrait d’une femme. Laura est jeune et s’ennuie à mourir dans sa campagne. Elle veut une vie sociale, se remarier. Elle a des vrais désirs de femme, assumés et insatisfaits.
C’est enfin une histoire de passion entre une homme qui n’a jamais oublié son amour de jeunesse et une femme qui redécouvre un ami, et peut être bien plus.

La richesse du roman est extraordinaire. Jo Beverley écrit très bien mais le rythme de son histoire est lent. C’est nécessaire pour développer au mieux tant d’histoires en une mais cela peut déplaire à celles qui recherchent de l’action et des situations explosives et passionnées. Rien de tout cela ici, mais des personnages sur lesquels l’auteur revient sans cesse pour en faire un portrait saisissant de vie et de réalisme. Tout sonne juste, tout est proportionné et pesé entre tous les fils du récit.

Jo Beverley demeure selon moi une des auteurs les plus étonnantes de romance. Son style et son choix d’histoire lui sont très personnels et ne ressemblent à aucun autre. C’est une qualité finalement assez rare dans un milieu où beaucoup sont imitées ou imitent.
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 06/05/2007 10:27:35
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 06/05/2007 10:27:35
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Skylark de Jo Beverley  Répondre en citant  

Tu donnes vraiment envie... c'est un auteur qui a été peu traduit mais dont j'ai gardé les vf... il semble qu'en vo, ce soit comme le plus souvent, encore mieux !
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 06/05/2007 11:20:55
  Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





Skylark de Jo Beverley    

Message 18/08/2017 03:52:06
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 18/08/2017 03:52:06
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell