FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
she's no proncess - Laura Lee Guhrke
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques VO

Author Thread
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
she's no proncess - Laura Lee Guhrke  Répondre en citant  

A Royal Pain...

The illegitimate daughter of a prince and a notorious courtesan, Lucia has been confined to schools and convents for most of her life. But that hasn’t stopped her from causing one scandal after another. Exasperated, her royal father decides that his exquisite hellion of a daughter must be married immediately. And Sir Ian Moore, Britain’s most proper diplomat, is the perfect man to choose her a groom.

Diplomacy, not matchmaker, is Ian’s forte, but he vows to get Lucia married off as soon as possible so that he may return to his real duties. Yet, despite an abundance of very eager, worthwhile candidates, none is a match for Lucia’s spirit and fire. And the more time Ian spends with the infuriating beauty, the more reluctant he is to marry her off. Could it be that he has already found Lucia the perfect husband...and it is Ian himself ?

Avis de Callixta

She’s no princess est le quatrième roman de la série « Séduction » de Laura Lee Gurhke. Cet auteur ne m’a jamais déçue jusqu’alors et ce livre a été une très agréable surprise. Le sujet est assez original et peu conventionnel.

Lucia, l’héroïne, est la fille illégitime d’un prince italien et d’une courtisane célèbre. Sa naissance a rendu sa vie très compliquée. Ballottée entre son père et sa mère, elle a toujours été un embarras et a décidé, par sa vie, de semer encore plus le trouble. En effet, en ce début de dix-neuvième siècle, cette jeune femme de vingt-deux ans, a décidé de vivre librement et a déjà suscité quelques scandales. Après un énième incident où elle est surprise en compagnie de gardes du palais de son père, celui-ci décide de donner la responsabilité de cette fille intenable à un mari. Il demande à un diplomate anglais qu’il a rencontré lors des négociations du Congrès de Vienne d’arranger un bon mariage pour ce cas difficile. Ian Moore, le héros est le pauvre diplomate qui est arraché à sa tâche pour s’occuper de Lucia et il le fait avec dépit. Un responsable de son importance a d’autres affaires plus intéressantes à mener.

Pour celle qui connaissent les livres de Laura Lee Guhrke, Ian n’est pas inconnu. Il est le frère si convenable de Dylan Moore, le musicien torturé de His every kiss ou Sous chacun de tes baisers, en français. L’issue d’une telle intrigue pourrait être prévisible et tout le talent de Laura Lee Guhrke est de renouveler profondément le genre et d’écrire un roman virevoltant et drôle. Le cœur du roman est, de plus, bien autre chose que le simple mariage de Lucia. C’est le portrait d’une jeune femme qui paye pour sa naissance illégitime et d’un homme qui a placé très haut ses exigences vis à vis de lui-même.

Le roman va très vite tourner à un bras de fer entre Ian et Lucia. Consciente de son charme, celle-ci va essayer de mettre de son côté son gardien et va user de son charme sur cet homme impassible et froid. Ce qui est particulièrement réussi ici, c’est que l’affrontement est réel mais drôle, vif et intelligent. Pas de grandes envolées de fureur ni de haine inextinguible entre les deux héros mais des dialogues à fleuret moucheté et des rencontres où l’on joue « à qui perd gagne ». Cela donne des passages brillants où celui qu’on croit voir gagner se retrouve manipuler par son opposant. Dans ce petit jeu de séduction, où la provocation est la seule arme de Lucia, la passion va monter. Ian va résister héroïquement. Il faut attendre longtemps avant de voir bouillonner ce que l’on sent chez lui depuis longtemps. Le roman prend alors un autre tournure plus grave mais tout aussi réussi.

Les deux héros sont particulièrement bien campés et si, là encore, ils ne sont pas très originaux, ils sont très crédibles. Lucia est à la fois agaçante et émouvante dans sa façon de jouer sans vergogne de ses charmes. Mais quelles autres armes a t-elle ? Ian est particulièrement réussi également. C’est un héros tout en froideur et componction mais qui demeure cependant viril et séduisant. Les scènes sensuelles entre les deux héros sont peu nombreuses puisque le roman est justement basé sur un héros bien trop conscient de son devoir pour céder à ses impulsions mais quand il cède…c’est un feu d’artifice !

Laura Lee Guhrke nous permet de revoir les héros de ses romans précédents, notamment le frère de Ian et son épouse. Lire cet auteur, c’est lire des romans classiques mais revisiter de manière brillante et adulte. Si le mécanisme du conte de fée reste important dans ses romans comme dans beaucoup de romances, elle garde un strict respect de la réalité historique et dépeint des héros dont les passions semblent crédibles et cohérentes.

Elle est, selon moi, un des auteurs à suivre et dont on peu lire les œuvres avec toujours autant de plaisir.
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 20/05/2007 22:07:33
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 20/05/2007 22:07:33
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
she's no proncess - Laura Lee Guhrke  Répondre en citant  

J'aime bien Guhrke, car souvent dans ses récits, il y a une certaine gravité qui dérive vers le désenchantement... une sorte de tristesse un peu réaliste, même avec le happy end de rigueur....

Est-ce que tu l'as ressenti dans celui-là ?
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 20/05/2007 22:14:11
  Visiter le site web du posteur
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
she's no proncess - Laura Lee Guhrke  Répondre en citant  

Tout à fait!

Il y en a dans celui là, comme dans les autres. Alors que le roman est parti sur une base plutôt légère, il va de plus en plus devenir grave. C'est dans les scènes hots que ça devient très sensible.
Parce que notre diplomate glacial part ...en live! Et il y a un élément de gravité à ce moment.
C'est aussi une fille marquée par l'histoire de ses parents et lui va beaucoup se remttre en cause...

Donc, oui désenchantement il y a!
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 20/05/2007 22:19:58
 
Contenu Sponsorisé





she's no proncess - Laura Lee Guhrke    

Message 16/08/2017 20:39:02
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 20:39:02
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell