FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
The charade de Laura Lee Guhrke
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques VO

Author Thread
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
The charade de Laura Lee Guhrke  Répondre en citant  

Honor, freedom, liberty...those were mere words to Katie Armstrong, a savvy thief and indentured servant on the run in colonial Boston. For the sake of survival, she agreed to a British lord’s bribe : unmask the identity of the patriot known as John Smith, or be returned to her brutal master. But soon the cagey John Smith was making the same threat — unless she spied for him. Katie planned to play both men against each other...until, masquerading as Smith’s mistress, she lost her heart to the seductive stranger she had set out to undo.

Ethan Harding’s steely heart was ready to risk anything to end British tyranny — even if it meant taking on the false identity of John Smith, putting his own life in jeopardy, or blackmailing a beautiful and terrified young woman. And if that woman’s angelic face made other men spill their secrets, so much the better. But now, Katie Armstrong’s charms were about to betray his heart and his cause — and his desire for the elusive temptress would turn the tables on everyone and everything he had pledged to protect

Avis de Callixta

The charade est un des premiers romans de Laura Lee Gurhke paru déjà en 2000. Il annonçait déjà tout le talent que cette auteur a déployé depuis. C’est un roman complet à la fois romance historique et d’aventures.

Laura Lee Guhrke a choisi dans ce livre de mettre en évidence une période que j’apprécie particulièrement et que je trouve plutôt rare : celle de la guerre d’indépendance aux Etats-Unis. Le roman se déroule ainsi à Boston en 1775 dans une ville très bien décrite et où gronde la colère des coloniaux. Sans faire un cours d’histoire, il faut rappeler que le conflit va débuter cette même année et que la célèbre déclaration d’indépendance sera proclamée le 4 juillet 1776. La lutte commence entre les « habits rouges », c’est à dire les soldats anglais, et les colons. Le courant indépendantiste est représenté par le parti libéral des Whigs. Cette atmosphère de tension et d’indécision qui précède la guerre civile est très bien rendue.

L’histoire est également merveilleusement servie par les deux héros qui sont tous deux aussi intéressants et complexes. Katie Armstrong est une délicieuse héroïne à la fois belle, forte et intelligente. Cette jeune orpheline qui a connu une enfance difficile à la Oliver Twist à Londres est arrivée en Amérique après une condamnation aux travaux forcés. C’est une voleuse qui assume très bien sa malhonnêteté d’ailleurs. Elle a gardé de son dur passé une volonté de fer et l’habitude de se débrouiller seule ; remarquablement bien d’ailleurs ! Elle a déployé aussi des qualités de menteuse, de faussaire…bref, c’est une vraie petite délinquante au cœur d’or ! Ses imperfections en font tout le charme et on sourit souvent à ses réflexions et à sa fraîcheur.

Elle rencontre dans le héros son antithèse : Ethan Harding alias John Smith a connu une enfance facile. Il est issu d’une famille riche et reconnue. Il a des idéaux politiques qui l’ont conduit à mener une vie un peu compliquée. Fervent supporter de la cause indépendantiste, il mène une guerre souterraine dissimulant ses actions derrière l’image d’une jeune homme stupide et vain. Mais c’est un homme grave, écrasé par les responsabilités et le danger dans lequel il vit. Lorsqu’il rencontre Katie, il va voir tout le profit que les dangereuses qualités de la jeune femme peuvent lui apporter. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que Katie a déjà été approchée pour espionner le camp des indépendantistes. Elle va se lancer dans un double jeu hasardeux.

L’intrigue demeure complexe et très bien menée du début jusqu’à la fin. Même si le contexte historique de complots peut paraître une peu lourde par moment, les rebondissements sont toujours bien amenés et se succèdent rapidement. La montée progressive des sentiments des deux héros est également subtile et très crédible. Tous deux ne pensaient pas du tout à cela en se rencontrant mais ils vont se découvrir mutuellement et personnellement et apprendre à sacrifier ce qui compte le plus pour eux au nom de l’autre. Parvenir à explorer les relations entre deux êtres sans négliger un contexte historique et une intrigue loin d’être simpliste est une gageure rarement relevée par les auteurs de romance. Laura Lee Guhrke y parvient remarquablement bien.

Lisez ce livre mal connu qui est à la fois instructif et passionnant et qui annonce tout à fait le style de Laura Lee Guhrke qui sait toujours mélanger gravité et légèreté.
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 03/08/2007 17:12:37
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 03/08/2007 17:12:37
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 20:38:11
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell