FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
Lord Sin de Kalen Hughes
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques VO

Author Thread
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Lord Sin de Kalen Hughes  Répondre en citant  

Six Nights Of Pleasure... Georgianna Exley’s passionate nature has always been her undoing, and for this reason the beautiful young widow allows her lovers only a single night in her bed. But Ivo Dauntry has come home to England, and for him she’ll break her most sacred rule : granting him six nights of sensual bliss, one for every year he’s given up for her...

Six Years To Wait...

As a gentleman born, Ivo risked his reputation and his life in a duel to defend Georgianna’s honor. Now, returned from exile, Ivo discovers that she has proven to be less than a lady...and soon, his daring seduction becomes a sensual contest of wills. But the long-ago duel that bound them forever has fueled the hatred of a madman determined to make Georgianna pay for her misdeeds with her life, and once again, Ivo must risk everything to save the woman he loves...

Avis de Callixta

Ne vous laissez pas abuser par le très mauvais titre et la couverture sanglante de ce livre : ce n’est pas un roman racontant pour la énième fois l’histoire d’un séducteur sans scrupule ni un roman érotique ou violent. Pour des raisons inexplicables, la maison d’édition Zebra a très maladroitement nommé ce livre. Le centre du roman est plutôt occupé par l’héroïne et elle mériterait d’apparaître dans le titre.

Kalen Hughes, une nouvelle venue dans la romance a décidé de placer son roman dans une période moins courue que la Régence anglaise en choisissant les années 1780 et plus particulièrement la fin de 1788 et le début de 1789. A juste titre, elle rappelle dans une note à quel point cette période est riche en Europe et dans le monde et combien elle est charnière dans l’histoire de l’Angleterre. Elle écrit un roman un peu étrange qui flotte dans une atmosphère confuse parfois. Son style est particulier et un peu déstabilisant, il faut le reconnaître. Elle met ainsi en scène un couple qui se retrouve après un drame passé dont on ne saura jamais le détail exact à la fin du roman. Délibérément, elle laisse le lecteur dans le flou sur ce qui a séparé les deux héros. Il y a eu un scandale énorme qui a obligé le héros à quitter le pays longuement, qui a impliqué d’autres personnes et l’héroïne était alors mariée. Le reste est laissé à notre imagination. Cela peut déplaire et donner une impression de légèreté avec l’intrigue mais cela contribue à l’impression de flou et focalise notre attention sur la relation tumultueuse entre les deux héros.

L’héroïne est un personnage fascinant et inhabituel dans la galerie de portraits féminins que donne la romance : Georgianna, surnommée très justement, George par ses amis est une sorte de femme d’exception, très attachée à sa liberté, se protégeant farouchement de l’extérieur. Elle aime la chasse la compagnie des hommes dont elle partage les amusements : chasse, cigares…D’ailleurs, les scènes de chasse et de tirs abondent dans le roman. L’auteur n’hésite pas à nous décrire les parties de chasse si chères à l’Angleterre ainsi que le monde des chevaux tout aussi cruciaux dans la vie des nobles de l’époque. Ces scènes peuvent être un peu longues parfois mais nous évitent toute allusion sanguinolente, heureusement !

George est veuve et a gagné ainsi une certaine indépendance. Elle papillonne entre ses amis, le plus souvent masculins et une famille composée de cousins, beaux frères… Elle a donc une vie bien remplie. Le héros, Ivo Dauntry, va arriver dans cet équilibre finalement fragile et bousculer la place de chacun et notamment les repères de George. Ils se sont connus, ont eu envie l’un de l’autre mais n’ont jamais pu concrétiser pour de multiples raisons ce désir. Maintenant plus rien ne les sépare hormis un passé trouble et la fragilité soigneusement dissimulée de George. Leur relation va s’enflammer très vite. L’essentiel du roman est là et tient sur les portraits très bien dessinés des deux protagonistes. Ivo est bien plus en demi teinte que la plupart des héros de romance : il se trompe, montre une grande maladresse face à George et ses amis dont le très énigmatique Brimstone, ami d’enfance de George dont on se demande encore à la fin du roman s’il est amoureux ou pas de l’héroïne. Mais Ivo demeure un mâle alpha capable de toute faire pour sa belle. Ce mélange de force et de fragilité est différent et original.

Les questions sans réponses et qui le resteront sans doute (aucune suite n’est prévue à ma connaissance) sont aussi une trouvaille intéressante mais frustrante dans un roman qui conserve un ton personnel tout à fait bienvenu. Il garde suffisamment de liens avec la romance traditionnelle mais ne ressemble à rien de déjà fait ce qui déjà très louable.

Autre intérêt : la relation passionnée des deux héros donne lieu à des scènes très sexys pas toujours follement originales mais là aussi, Kalen Hughes sait trouver quelques innovations et cela ne gâche rien !

Seule déception : l’apparition d’un méchant de service évidemment meurtrier et poussé par la vengeance… Il est utile à l’intrigue mais que ce genre de personnages est convenu et « pratique » pour faire avancer l’histoire !

Hormis cette petite facilité, Kalen Hughes réussit son entrée en scène dans le monde de la romance historique. J’espère qu’elle persévérera ainsi !
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 20/08/2007 10:04:31
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 20/08/2007 10:04:31
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Lord Sin de Kalen Hughes  Répondre en citant  

Oh cela a l'air très : intriguant... comme quoi je n'arrête pas de dire qu'on peut renouveler la romance si on a assez de talent pour cela sans pour autant tomber dans les anachronismes !
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 20/08/2007 10:15:18
  Visiter le site web du posteur
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Lord Sin de Kalen Hughes  Répondre en citant  

C'est l'ambiance et les personnages qui sont différents, ce qui est déjà pas mal!
Depuis que j'ai fait ma chronique j'ai eu vent d'une suite éventuelle mais je ne sais pas très bien ce qu'elle va faire. On en saura plus dans quelques temps.
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 20/08/2007 10:47:51
 
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
Lord Sin de Kalen Hughes  Répondre en citant  

Tu évoques l'héroïne en disant qu'elle est attachée à sa liberté et adopte un comportement presque masculin. Qu'en est-il de ses relations amoureuses avec les hommes ? Dans le résumé il est question d'un homme pour une nuit. Est-elle réellement aussi libre lorsqu'elle rencontre le héros ?
Message 20/08/2007 11:05:43
 
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
Lord Sin de Kalen Hughes  Répondre en citant  

C'est une femme assez libre, oui.
Elle est veuve et a aimé son mari. depuis, elle a eu des maants, peu nombreux et très discrètement. c'est loin d'être la vierge effarouchée qui a besoin de leçons.
Ses amusements sont masculins et son indépendance l'est aussi. Elle ne veut dépendre de personne et surtout pas d'un homme.
Joli portrait de femme d'où la nullité du titre...
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 20/08/2007 21:14:58
 
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
Lord Sin de Kalen Hughes  Répondre en citant  

J'aime beaucoup les femmes de caractère aussi, surtout quand l'époque ne s'y prête pas, alors que la société les revendique soumises et effacées. Et je trouve que la liberté sexuelle fait partie de cette affirmation de leur personnalité, mais rares sont les héroïnes qui papillonnent ainsi sans complexe.
Message 20/08/2007 23:22:35
 
Contenu Sponsorisé





Lord Sin de Kalen Hughes    

Message 16/08/2017 22:37:33
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 22:37:33
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell