FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
Tant d'amour dans tes yeux de Karen Ranney
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques et lectures communes

Author Thread
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Tant d'amour dans tes yeux de Karen Ranney  Répondre en citant  

Résumé

Jeanne du Marchand, une aristocrate française, est tombée amoureuse du jeune écossais Douglas MacRae. Enceinte de lui, elle est persuadée qu’il va l’épouser jusqu’à ce que son père lui apprenne qu’il est reparti dans son pays natal et l’enferme dans un couvent. Son enfant mort, son amour perdu, elle s’échappe et devient gouvernante. 10 ans plus tard, elle revoit Douglas qui l’engage pour s’occuper de sa fille, sans se douter qu’elle va faire l’objet d’une vengeance implacable.

Avis de Marnie

Si le premier roman paru en France de Karen Raney ne m’avait pas vraiment convaincu, celui-ci est déjà de meilleure facture. J’ai découvert en le lisant (me le remémorant soudain) qu’il fait suite à Un parfum d’ensorceleuse où les héros étaient Hamish et Mary MacRae, qui apparaissent ici en personnages secondaires. Dix ans se sont écoulés, l’auteur décide de mettre en scène le plus jeune frère de Hamish, Douglas, qui soudain voit son propre passé lui revenir en pleine face. Dommage seulement que l’éditeur ne l’ait pas précisé…

Il est rare dans un roman anglo-saxon de mettre en scène des aristocrates français au temps de la révolution et de nuancer les caractères, tant le parti pris pour la classe privilégiée est souvent évident, les révolutionnaires étant des ignobles brutes issues du peuple, avec un non moins ignoble Napoléon Bonaparte menaçant dont la stature se profile à l’horizon. Or, ici, rien de cela.

Jeanne Du Marchand est une aristocrate, et la révolution française lui a sauvé la vie. Enfermée depuis dix ans dans un couvent où elle subissait sévices et tortures, pour avoir accouché d’un enfant sans être mariée, la jeune femme est traumatisée par les chocs affectifs, la violence qu’elle a supportée, et les souvenirs qui ne la quittent jamais : abandon de son amoureux et la disparition du bébé. Hébétée, cherchant seulement à survivre, la jeune femme qu’elle est devenue n’a plus rien de la jeune fille riche, enjouée et gâtée qu’elle était auparavant. Seul son courage et son entêtement sont intacts. Pour notre plus grand plaisir, ces dix ans sont résumés par petites touches en trois pages seulement, ouf !

Douglas est le plus jeune des cinq frères MacRae. Les coups du sort ne l’ont pas non plus épargné durant ces années. Ses parents ont disparus en mer, il a du faire ses preuves en tant que négociant pour accroître la fortune familiale tout en élevant sa fille, Margaret. Se croyant trahi par celle qu’il aimait, il a souhaité prouver au monde et à ses yeux sa propre valeur. Or, lorsqu’il retrouve par hasard son amour de jeunesse, son désir de vengeance ne peut perdurer, face à ses sentiments renaissants. On pourra regretter toutefois un passage peu crédible, lorsque Douglas comprend assez rapidement qu’elle a passé dix ans dans un couvent, il ne lui vient pas à l’idée bien que cela soit évident, que Jeanne n’est en rien responsable de ce qu’il lui reproche. Dans cette aristocratie codifiée et réglementée ou les manquements à la bienséance provoquent rejet et réprobation, il est évident qu’une jeune fille de seize ans ne peut agir comme elle l’entend. En fait, l’aveuglement de Douglas est plus qu’étonnant et manque de cohérence.

Ainsi, s’opposent deux caractères fiers et introvertis, chacun se murant dans son introspection personnelle, présumant des pensées de l’autre, tout en se remémorant leurs propres souvenirs mêlés de souffrance. Leur profonde transformation ne leur permet pas de se comprendre, ils se fuient pour mieux se protéger. C’est finalement la petite Margaret qui parviendra à les réunir…

Si cette histoire n’est pas bien originale, le contexte, soit la ville d’Edimbourg en 1792, est intéressant. Au lieu des habituels aristocrates, l’auteur nous décrit commerçants et classe populaire. Il faut une nouvelle fois regretter dans cette collection la faible épaisseur de ce roman qui aurait mérité bien plus que 310 pages, pour approfondir personnages et intrigue ! Mais heureusement, l’auteur réussit à créer des caractères intéressants, aussi bien au premier qu’au second plan. L’émotion est au rendez-vous, alors que ces héros écorchés vifs et assez torturés nous passionnent du début jusqu’à la fin, même si le résultat reste bien au-dessous de ce que cette histoire promettait. Dans sa postface, Karen Ranney nous indique qu’elle a donné une suite à ces aventures de la famille MacRae, à quand la parution en France ?


DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur et demi
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 30/08/2007 09:04:51
  Visiter le site web du posteur
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 30/08/2007 09:04:51
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
Tant d'amour dans tes yeux de Karen Ranney  Répondre en citant  

c'est peut être parce qu'il y a une suite qu'elle n'a pas approfondi plus ses personnages?
c'est juste une idée comme ça Crotte de Nez
_________________
Message 30/08/2007 10:34:25
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Tant d'amour dans tes yeux de Karen Ranney  Répondre en citant  

je pense plutôt que comme d'habitude, ce bouquin a 400 pages aux USA et 310 pages chez nous...
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 30/08/2007 10:36:48
  Visiter le site web du posteur

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Tant d'amour dans tes yeux de Karen Ranney  Répondre en citant  

Et donc voilà pourquoi on se met presques toutes à la VO ma Nora, mais tu vas y venir Very Happy
Message 30/08/2007 10:40:27
 
Contenu Sponsorisé





Tant d'amour dans tes yeux de Karen Ranney    

Message 17/08/2017 04:33:26
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 17/08/2017 04:33:26
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell