FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques et lectures communes

Author Thread
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

L’auteur

Elisabeth Gaskell (1810-1865) est poussée à écrire par son mari pour surmonter la dépression dans laquelle elle sombre à la suite de la mort de son fils emporté à dix mois par la scarlatine. Son premier roman Mary Barton est un succès qui lui vaudra de collaborer sur l’hebdomadaire de Charles Dickens. Elle sera l’amie de George Eliott et de Charlotte Brontë dont elle écrira la biographie.

Résumé

Margaret Hale est la fille d’un pasteur anglican installé dans un village du sud de l’Angleterre. Quand son père décide d’abandonner sa charge et de s’installer à Milton, une ville industrielle dans le nord, en tant que précepteur, Margaret découvre alors cet « enfer blanc » qu’est l’industrie cotonnière. Elle va se heurter à John Thornton, patron d’une filature locale. Cet homme qui a commencé comme commis avant de se hisser à cette place a une vision tres manichéiste de la société, pour lui la misère est la punition des gens faibles s’adonnant aux plaisirs alors que pour Margaret ceux qui ont réussi, ont le devoir d’aider, d’instruire et de former les autres.

En se liant d’amitié avec une jeune ouvrière, Bessy, dont le travail à l’usine a ruiné la santé, à cause des poussières de coton qu’elle a respirées, Margaret prend conscience des conditions de vie déplorables des ouvriers. Lorsque la grève éclate ce sera une occasion de plus pour Thornton et Margaret d’affronter leurs idéaux. A lieu alors le premier quiproquo amoureux, John enflammé par la personnalité de la jeune femme la demande en mariage dès le lendemain, mais Margaret pensant que c’est une façon de payer sa dette pour avoir désamorcé une situation explosive, vit cette demande comme une offense. D’autres drames et d’autres quiproquo surviendront dans la vie des deux jeunes gens , drames qui les éloigneront avant de mieux les rapprocher.

Avis d’Enora

Quand on remet le roman dans le contexte de l’époque, on se rend compte que Margaret est un personnage très moderne autant par sa vision de la femme que par son engagement politique. Ceci est mis en exergue par le personnage de sa cousine Edith qui mène la vie d’une femme classique du XIXe siècle. Margaret s’instruit, s’autorise à penser et à s’exprimer, elle est animée d’une curiosité insatiable et n’hésite pas à franchir les barrières sociales dans ses amitiés. Elle admire John pour son courage, son humanité et son intégrité même si leur vision de la société les oppose.

A travers leurs nombreuses discussions l’auteur nous montre que ni l’un ni l’autre ne détient la vérité, chacun réagissant en fonction de ce qu’il a vécu. Et c’est ça la grande force de ce livre, à la fin John et Margaret essaieront de conjuguer au mieux les intérêts du patronat et ceux des ouvriers en sachant que rien n’est parfait et que d’autres crises surgiront. De même pour le jeune couple dont la vie ne s’annonce pas comme « un long fleuve tranquille », Margaret a mûri tout au long de cette histoire et a décidé de prendre sa vie en main « elle avait compris qu’elle devrait un jour répondre de sa vie et de l’usage qu’elle en avait fait et elle s’efforça de résoudre ce problème si épineux pour les femmes, à savoir comment doser l’obéissance à l’autorité et la liberté d’action »

Ce livre nous instruit sur la condition ouvrière du nord industriel, sur l’émergence des syndicats, sur la lutte des classes, sur la marine britannique aussi. La Marine où le capitaine avait encore droit de vie et de mort sur son équipage et où le fouet était la réponse à tout manquement.

L’auteur fait dire à un de ses personnages : « La loyauté et l’obéissance à la sagesse et à la justice sont de nobles sentiments mais il est plus noble encore de défier un pouvoir arbitraire, utilisé de façon cruelle et inique et cela, non pour nous défendre nous, mais pour défendre les plus faibles ». Et c’est ce que j’aime dans ce roman, ce mélange de sensibilité, de romanesque et de subversif. La trame affective rappelle énormément Orgueil et Préjugés mais ce qui différencie Elisabeth Gaskell de Jane Austen c’est la peinture sociale dont l’auteur émaille son roman et aussi la richesse intérieure des personnages principaux et secondaires. Avec ce livre, Elisabeth Gaskell dresse un tableau historique de son époque que le lecteur va suivre passionnément à travers le questionnement intérieur de ses personnages et leur recherche sentimentale.
_________________
Message 18/09/2007 08:12:22
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 18/09/2007 08:12:22
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

ah j'attendais que tu la postes celle-ci...

J'aimerais savoir si en fait c'est Zola qui aurait rencontré Charlotte Bronte si tu vois ce que je veux dire ?
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 18/09/2007 08:26:16
  Visiter le site web du posteur
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

C'est drôle mais en lisant la chronique d'Enora, j'ai aussi pensé à Zola. Dans tous les cas, on dirait un excellent cru !
Message 18/09/2007 08:29:56
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

oui je vois ce que tu veux dire mais non ce n'est pas zola, elle est engagée dans ses idées politiques mais ses tableaux des ouvriers sont un peu à l'eau de rose quand même
il y a un truc qui m'a fait rire à la fin: Thorton est ruiné à la fin, et comme par hasard elle va toucher un heritage qu'elle va lui preter pour qu'il renfloue sa société. A aucun moment il n'est envisagé qu'il puisse redevenir ouvrier et qu'elle le suive dans cette situation

_________________


Dernière édition par enora le 18/09/2007 08:49:14; édité 2 fois
Message 18/09/2007 08:37:28
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

Noraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa tu as mis un gros spoiler merci Confused
Message 18/09/2007 08:38:10
 
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

C'ext vrai on dirait une sorte de germinal sauce a la menthe bien sur avec ce combat des classes et l'emergence des syndicats !
_________________
Message 18/09/2007 08:39:11
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

exact sorry! Confused
_________________
Message 18/09/2007 08:47:36
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

rectifié :lool
_________________
Message 18/09/2007 08:49:36
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

zut je suis partagée entre aller le lire ou pas Cry/Very sad Cry/Very sad Cry/Very sad
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 18/09/2007 08:52:23
  Visiter le site web du posteur

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

Ben moi je l'ai lu Confused

Nora, si t'es sage, je te filerai l'adaptation tv ... Wink
Message 18/09/2007 08:55:32
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

en anglais ? Confused
_________________
Message 18/09/2007 11:06:40
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

quote:
Originally posted by enora
en anglais ? Confused


si tu es trés sage en vostf
Message 18/09/2007 11:10:14
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

je suis sage comme une image, moi, toujours! Ange
_________________
Message 18/09/2007 11:11:13
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard  Répondre en citant  

Alors banko Laughing
Message 18/09/2007 11:13:40
 
Contenu Sponsorisé





Nord et Sud, Elisabeth Gaskell chez Fayard    

Message 16/08/2017 20:38:43
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 20:38:43
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell