FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
L'étau de Chris Jordan
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques et lectures communes

Author Thread
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
L'étau de Chris Jordan  Répondre en citant  

MIRA (Juillet 2007) (voir Thrillers VF)





Résumé de l’éditeur

Tommy, 11 ans, part acheter une glace... et disparaît. Kidnappé. Pour Kate Bickford, sa mère, la vie vient de basculer : plus rien d’autre ne va compter que de retrouver son fils. Elle donne toutes ses économies à l’homme cagoulé venu réclamer la rançon, mais découvre, trop tard, qu’elle est tombée dans un piège machiavélique : le kidnappeur a aussi tué le chef de la police, dans la propre maison de Kate, pour la faire accuser. Aux yeux de tous, elle est devenue une criminelle.

Et le vrai meurtrier, lui, détient toujours Tommy, pion essentiel pour réaliser son plan macabre... Avec pour seul soutien Randall Shane, un enquêteur spécialisé dans les enfants disparus, Kate doit découvrir le terrifiant secret de l homme à la cagoule...

Avis de Marnie

Au départ, un sujet des plus rabattus… le suspense bateau par excellence : un gamin est enlevée et mère courage va tout faire pour le retrouver se transformant en wonderwoman sans peur et sans reproche, échappant à la mort que lui projette un monstrueux tueur, et ça avec un sourire tremblant figé sur les lèvres. Mais voilà, derrière l’intrigue de base, se cache une toute autre histoire…

Nous ne connaissons pas Chris Jordan, mais avec ce suspense, il a tout pour devenir un auteur à succès. Il nous emmène là ou il le souhaite en maîtrisant totalement son récit, dans un rythme nerveux et haletant. Si nous pensons même avoir deviné tous les tenants et aboutissants de l’histoire, au deux tiers du roman, le récit va prendre un tour inattendu, retenant alors notre attention de bout en bout.

Cela pourrait être une honnête série B, le style étant d’une efficacité toute cinématographique. Pourtant, une autre impression va bientôt prédominer. En effet, si le déroulement des évènements est narré par l’écrivain lui-même dans un style linéaire chronologique, un chapitre sur deux est raconté par l’héroïne elle-même. Du détachement de ce film d’action, on passe à la souffrance intérieure d’une femme qui a perdu tous ses repères, et qui n’a plus qu’un but retrouver son enfant. C’est formidablement bien fait ! Nous ressentons ce qu’elle éprouve, ses réactions sont d’une totale cohérence, si c’est la mère que l’on découvre tout d’abord, c’est bientôt la femme qui se dessine sous nos yeux, une personne qui va aller chercher toutes ses ressources physiques et intellectuelles pour retrouver ce qui fait son existence. Abandonnée par le système, mettant de côté tout le reste, soit ses biens matériels, son métier, les prémices d’une possible relation amoureuse, ses propres traumatismes liés à l’agression dont elle a été victime, Kate va agir, focalisée sur son unique but. Mais dans cette course-poursuite contre la montre, elle va découvrir sa vraie personnalité mais également le vrai visage de ses vrais amis… sa vie ne sera plus jamais la même.

Un autre point fort est le personnage masculin. Là encore, du héros pur et dur qu’il semble être de prime abord, on découvre dès la première rencontre, à quel point l’auteur a souhaité échapper au héros façon Bruce Willis pour créer un homme complexe, lorgnant du côté copain du super héros, le barbu qui ne plait pas aux filles, celui qui est le génie de l’informatique, pas très musclé, ni charismatique… En fait, là encore, on sort des sentiers battus. Randall Shane a une vraie présence, un charme certain et un calme qui tranche avec l’aspect survolté du roman. Les personnages secondaires enrichissent encore le roman, lui apportant émotion, mais aussi suspense, ainsi Tommy, petit garçon courageux qui se pense invincible, Maria Savalo, l’avocate, gaie et enjouée mais si distante, et qui très vite va faire tout ce qu’elle peut pour aider Kate et d’autres encore…

Enfin, arrive un troisième personnage… le fameux méchant. La très grande idée de Chris Jordan est de créer de prime abord un être très proche du serial killer habituel. Est-ce un fou dangereux qui ne ressent rien ? On sent bien qu’il ne souhaite pas que de l’argent facile. Implacable, cruel et violent, on voit agir le militaire fou en rupture de repère. Mais voilà, là encore, l’auteur retourne peu à peu totalement l’image que l’on a au départ pour créer un personnage complexe, à l’opposé du visage qu’il nous a montré. Dans cette spirale de l’angoisse, Kate et lui auront en commun d’aller au bout d’eux-mêmes et de comprendre enfin jusqu’ou ils sont capables d’aller…

Voici en fait le type même de la série noire que s’échangent maris et femmes en vacances et qui vous fait passer un excellent moment de détente délicieusement angoissant tout de même, tout en ne négligeant pas l’aspect psychologique et fouillé du récit… du suspense comme on les aime !



DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 24/09/2007 08:44:02
  Visiter le site web du posteur
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 24/09/2007 08:44:02
 
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
L'étau de Chris Jordan  Répondre en citant  

Je l'ai dans la pile à lire mais j'avoue avoir plus besoin de légèreté actuellement donc il attend son tour Laughing Mais tu me donnes vraiment envie de le lire rapidement.
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 24/09/2007 08:58:00
 
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
L'étau de Chris Jordan  Répondre en citant  

En tous cas ca montre des changements intéressants en perspective. Une vraie intrigue policière avec un public plus large visé... Super
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 24/09/2007 12:02:30
 
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
L'étau de Chris Jordan  Répondre en citant  

Je pense de plus en plus, mais nous en avions déjà parlé, qu'il y a une très nette évolution vers un lectorat moins "romance" et beaucoup plus vaste et varié
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 24/09/2007 12:38:48
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
L'étau de Chris Jordan  Répondre en citant  

le personnage du méchant m'emballe !
le public visé est plus large, il suffit de voir la couverture, ça vise à gagner un lectorat masculin à mon avis
_________________
Message 24/09/2007 12:44:56
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
L'étau de Chris Jordan  Répondre en citant  

C’est un livre qui se dévore d’une traite ! Ce que j’ai trouvé particulièrement bien fait , est l’alternance avec des chapitres à la première personne qui nous permet de suivre l évolution psychologique de cette mère à qui on vient d’enlever son enfant. Le suspens est constant et l’intrigue tient bien la route. Mais l’idée de génie de l’auteur c’est la personnalité du « méchant ». Difficile d’en dire plus sans dévoiler le livre ! Mais je suis d’accord avec Marnie c’est vraiment un auteur à suivre.

ps: j'aime beaucoup Shane, son histoire personnelle en fait quelqu'un de tres attentif aux autres. L'originalité là aussi , c'est que son coté meurtri ne le rend pas cynique ( comme on le voit dans la plupart des romans ) mais gentil. Et ça fait du bien de rencontrer des personnages comme ça !
_________________
Message 04/11/2007 14:46:44
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
L'étau de Chris Jordan  Répondre en citant  

oui c'est un des rares "méchants" que je trouve intéressant !

les autres en plus ont l'air "normaux" ce qui est raffraichissant tout de même Laughing et tu as raison, le gentil n'a rien du cynique de service !!!
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 04/11/2007 15:43:06
  Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





L'étau de Chris Jordan    

Message 16/08/2017 20:40:34
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 20:40:34
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell