FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
My sweet folly - Laura Kinsale
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques VO

Author Thread
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
My sweet folly - Laura Kinsale  Répondre en citant  

Folie est une héroïne à la personnalité radieuse qui m'a totalement séduite. Elle est tout à la fois espiègle mais réfléchie, tendre mais pas mièvre, naïve mais pas sotte. Loin d’être belle, ou même tout simplement jolie, elle est cependant dotée d’une lumière intérieure qui séduit. Extrêmement attachante, elle m'a presque davantage intéressée que le héros qui pourtant est sombre et torturé comme je les aime. L'intrigue simple en apparence, se complexifie au fur et à mesure que les indices s'additionnent, semant le trouble chez le lecteur qui se demande jusqu'où l'auteur va l'emmener... avant que tous les éléments ne s'imbriquent dans les tous derniers chapitres. Les ramifications sont nombreuses, les personnages secondaires ont tous un rôle à jouer, même ceux qui appartiennent au passé. Un vrai travail d'orfèvre, un roman d'une qualité exceptionnelle.

Mariée à un veuf inconsolable beaucoup plus âgé qu'elle et qui se préoccupe davantage de la culture de ses roses que de sa jeune épouse de 20 ans, Folie commence à entretenir une correspondance régulière avec son cousin par alliance, le Lieutenant Robert Cambourne, expatrié en Inde. Vive et malicieuse, Folie séduit Robert par son honnêteté et sa fraîcheur et devient pour lui sa Sweet folly. De son côté, Folie est troublée par la délicatesse et l'intérêt de Robert, et par l'exotisme des expériences que son Chevalier errant partage avec elle dans ses lettres.
Totalement ludique et amical, cet échange qui durera 7 ans devient peu à peu tendre, puis passionné, révélant des sentiments que les deux héros s'interdisent d'éprouver l'un pour l'autre.

Brutalement interrompue sur une révélation déchirante, leur correspondance laisse à Folie un souvenir à chérir, celui de son amour pour Robert, mais aussi une profonde déception qu'elle surmonte au fil du temps.

A la mort de son mari, sa belle-fille Melinda devient la pupille du père de Robert qui décède à son tour. De retour en Angleterre et après un silence de 5 ans, Robert devenu le tuteur de Melinda, somme Folie de se présenter à lui avec sa pupille à Solinger Abbey.

L'homme qu'elle découvre n'a rien de commun avec le doux chevalier qu'elle pensait connaître. Ses cheveux noirs, sa peau sombre, ses yeux gris à l'éclat satanique la font davantage penser à une représentation du démon qu'à l'être tendre et chevaleresque qu'elle imaginait. L’accueil du maître des lieux est glacial, ses manières à peine polies et plutôt que de penser que son Robert n'a jamais existé, qu'il n'était qu'une illusion, Folie préfère imaginer que le vrai Robert est un imposteur. La lueur fiévreuse qui allume son regard et ses fréquentes sautes d'humeur terrifient littéralement Folie qui est pourtant loin d’être insensible à son charme sulfureux. Dans un décor exotique et luxuriant, l'atmosphère qui règne à Soligner Abbey est lourde de tension. Car Robert, Folie en est sûre, a perdu la raison. Les étranges crises qui l'animent, les visions qui le hantent lui glacent le sang. Et lorsque ses démons s'emparent de lui, il est incontrôlable.

Folie ne peut cependant s’empêcher d’écrire une ultime lettre à son chevalier, une lettre qu’elle n’a pas l’intention de lui donner car elle y révèle à son goût un peu trop de l’intérêt qu’elle lui porte encore. Mais Robert en prend connaissance à son insu, et elle reçoit en retour un message qui m’a brisé le cœur :
Folly, I am here. Perhaps it seems otherwise. I am lost, my dear sweet Folly, well and truly lost, and I cannot seem to find my way back this time.

Ce roman ne serait pas une telle réussite si son héros n’avait pas une personnalité à la hauteur de celle de son héroïne. Là où Folie est le blanc, il est le noir, parfait négatif de la radieuse Folie qui va pourtant avoir plus d’une occasion de s’assombrir en subissant la douche écossaise que lui impose Robert. Animé par des contradictions qui le dévorent, il est tour à tour l’amoureux désespéré qui supplie Folie de ne pas l’abandonner et l’insupportable démon qui lui rend la vie impossible. Tout ne s’explique pas par l’odieux mariage qu’il a vécu auparavant avec une femme capricieuse et exigeante au comportement tyrannique. Car Robert s’est marié par amour, mais à une femme terrifiée par la seule idée d’être enceinte, et qui n’accepte de sa part que les caresses qui procurent l’assouvissement de ses propres sens, sans jamais autoriser la contrepartie à son mari qu’elle n’a visiblement épousé que par intérêt pragmatique . Fou de frustration, il se réfugie dans l’étude de la religion hindoue dont le mysticisme l’attire. Pendant qu’elle ne pense qu’à sa position sociale, et à l’avancement de son mari dans la hiérarchie de la Cie des Indes, Robert se consacre donc à des occupations plus cérébrales, et en est réduit à accepter la façon dont elle monnaye un baiser ou une caresse contre un bal ou un pique-nique.

Mais c’est loin d’être l’explication au comportement présent de Robert qui va devoir se dépasser en combattant sa folie et ses peurs pour en trouver les raisons, avec l’aide de Folie, qui en se joignant à la quête de son chevalier, va endurer bien des épreuves, mais apprendra à connaître cet homme mystérieux et torturé qui mérite bien tout l’amour qu’elle lui porte. Et l’une de ces épreuves n’est pas des plus banales, puisque Robert va utiliser le désir charnel qu’elle éprouve pour lui pour l’aliéner en la frustrant de l’apaisement de ses sens, de la même manière qu’il le fut lui-même. Donc, même si les scènes de sexe sont rares, au lieu d’apporter la détente, elle contribuent à faire monter une tension quasiment insoutenable entre les deux héros qui souffrent, l’un de ne pouvoir assouvir son désir, et l’autre de ne vouloir le faire.

Alors un seul conseil : lisez-le !

Excellent ! DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur et demi.
Message 25/09/2007 19:57:09
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 25/09/2007 19:57:09
 
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
My sweet folly - Laura Kinsale  Répondre en citant  

Ouh là tu donnes envie! J'ai un laura Kinsale quelque part mais pas celui-là!
Mais je sens que je vais me le procurer!
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 25/09/2007 20:47:05
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
My sweet folly - Laura Kinsale  Répondre en citant  

ben dis donc ça a l'air captivant cette histoire ! Shocked
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 25/09/2007 21:15:49
  Visiter le site web du posteur
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
My sweet folly - Laura Kinsale  Répondre en citant  

Oh oui ! Ce livre m'a passionnée. J'ai eu du mal à cause du vocabulaire et des tournures de phrases, à tel point que je me demandais si Laura Kinsale écrivait dans le même Anglais que les autres auteurs que je lis ! Laughing
Mais ce barrage, s'il m'a un peu déconcertée, n'a pas amoindri mon intérêt. Si cela avait été le cas, je pense que j'aurais renoncé, surtout par paresse, car j'ai fréquemment utilisé le dictionnaire, et dû faire appel à davantage de concentration qu'avec mes contemporains.

Une chose est certaine, je vais m'atteler prochainement à "Flowers from the storm" auquel j'avais momentanément renoncé à cause justement de la difficulté que j'avais ressentie en lisant les toutes premières pages. Mais le sujet m'intéresse autant sinon plus que celui de "My sweet folly", les héros de Laura Kinsale étant tous passablement torturés semble-t-il.
Message 26/09/2007 06:09:30
 
Contenu Sponsorisé





My sweet folly - Laura Kinsale    

Message 16/08/2017 20:39:11
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 20:39:11
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell