FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
romance Gay et Lesbienne
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Autres lectures

Author Thread

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

En farfouillant sur le net, j'ai trouvé un roman qui pourrait plaire ici ... Il a de trés bonnes critiques là où j'ai pu passé mais attention, je ne l'ai pas lu donc je ne peux aps en parler Laughing



Présentation de l'éditeur
Londres, 1862. A la veille de ses dix-huit ans, Sue Trinder, l'orpheline de Lant Street, le quartier des voleurs et des receleurs, se voit proposer par un élégant, surnommé Gentleman, d'escroquer une riche héritière. Orpheline elle aussi, cette dernière est élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d'un genre tout particulier. Enveloppée par une atmosphère saturée de mystère et de passions souterraines, Sue devra déjouer les complots les plus délicieusement cruels, afin de devenir, avec le concours de la belle demoiselle de Briar, une légende parmi les cercles interlopes de la bibliophilie érotique. Héritière moderne de Dickens, mais aussi de Sapho et des Libertins, Sarah Waters nous offre une vision clandestine de l'Angleterre victorienne, un envers du décor où les héroïnes, de mariages secrets en amours interdites, ne se conduisent jamais comme on l'attendrait. Un roman décadent et virtuose.

Quatrième de couverture
1862. Lant Street, Londres. Le rendez-vous des voleurs et des receleurs. Sue Trinder, orpheline, est confiée dès le berceau aux bons soins d'une trafiquante de nourrissons. À la veille de ses dix-huit ans, un élégant, surnommé Gentleman, lui propose d'escroquer une héritière, Maud Lilly. Orpheline elle aussi, cette dernière est élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d'un genre tout particulier. Sue, en entrant au service de la riche jeune fille, tombe avec ingénuité dans un piège. Enveloppée par une atmosphère saturée de mystère et de passions souterraines, elle devra déjouer les complots les plus délicieusement cruels, afin de devenir, avec le concours de la belle demoiselle de Briar, une légende parmi les cercles interlopes de la bibliophilie érotique.
Héritière moderne de Dickens, mais aussi de Sapho et des Libertins, Sarah Waters nous offre une vision clandestine de l'Angleterre, un envers du décor où les héroïnes, de mariages secrets en amours interdites, ne se conduisent jamais comme on l'attendrait. Un roman décadent, virtuose, où les ressorts les plus noirs de l'univers romanesque du XIXe se mêlent au réalisme incisif et décomplexé du XXIe siècle.

Née au pays de Galles en 1966, Sarah Waters a été libraire puis enseignante. Depuis la parution de son premier roman, Caresser le Velours (Denoël, 2002), sa notoriété n'a cessé de croître. La publication de Du bout des doigts marque sa consécration. Élue « auteur de l'année » par le Sunday Times, elle reçoit en 2003 le prix des libraires et le British Book Awards. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


http://www.amazon.fr/Du-bout-doigts-Sarah-Waters/dp/2264041072/ref=pd_bbs_s…
Message 03/10/2007 14:23:36
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 03/10/2007 14:23:36
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

c'est vrai que l'homosexualité féminine ou masculine dans l'Angleterre victorienne, soit condamnée et proscrite, est un sujet passionnant !
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 03/10/2007 14:31:00
  Visiter le site web du posteur
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

pas uniquement en angleterre a mon avis ... dans les autres pays aussi!! la liberation sexuelle est venue bien des années plus tard.D'ailleurs de no sjours dans certain pays comme l'iran on pend toujours les homosexuels (lles)
_________________
Message 03/10/2007 14:39:50
 
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

Autre exemple de la littérature gay, un très beau livre :



Dès son plus jeune âge, Maurice Hall est hanté par des rêves dont il s'explique mal la nature étrange et mélancolique. Contrairement à Howards End, Avec vue sur l'Arno et Route des Indes, plongées dans la conscience féminine, ce roman publié à titre posthume retrace le parcours initiatique d'un jeune homme, Maurice (James Wilby dans l'adaptation de James Ivory), jalonné de ses rencontres avec Clive (Hugh Grant), étudiant comme lui à Cambridge, puis Alec, garde-chasse de ce dernier. Éveil à la conscience (amorcé à Cambridge, lieu du bonheur et de la tolérance pour Forster), Maurice est le récit de la lente progression du héros vers une véritable connaissance de soi. Au-delà de l'histoire d'amour et de la prise de conscience homosexuelle, Maurice se distingue des autres romans de Forster par son caractère plus intimiste et par la forme plus radicale que revêt l'expression de la liberté individuelle. Placée sous le signe de la gradation, cette oeuvre est peuplée de personnages qui sont aux autres autant d'étapes vers l'accomplissement de soi. Maurice, jeune homme médiocre, devient par la grâce d'une liberté conquise de haute lutte contre lui-même un véritable héros forsterien.
http://www.amazon.fr/Maurice-Edward-Morgan-Forster/dp/2267005328
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 03/10/2007 14:43:03
 
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
Maurice de E.M Forster  Répondre en citant  

Avis de Peabody
Ce livre débute lorsque Maurice Hall, encore enfant, quitte l'école où il est pour aller étudier dans la classe supérieure. Lors d'une conversation avec son professeur, il affirme ne jamais vouloir se marier, ce que le maître prend pour une idée d'enfant insensée et sans conséquence.
Puis, nous le retrouvons à Cambridge, où il fait ses études. Il rencontre Clive, un étudiant, qui ne tarde pas à le fasciner et à l'influencer par sa conduite pleine d'assurance. Une histoire d'amour ne tarde pas à naître entre les deux jeunes gens, qui doivent se cacher pour la vivre.
La lourdeur de ce secret, ajoutée au poids des conventions sociales de l'époque ne tarde pas à soulever une question : Est-ce qu'un amour homosexuel doit pouvoir s'épanouir, est-ce une bonne chose ou, comme l'affirment les idées de l'époque, est-ce condamnable comme l'un des pires crimes possibles ? Ne vaut-il pas mieux s'intégrer dans la société en s'abaissant devant ses préjugés ?
Mais, dans toute histoire d'amour, il y a deux personnes, dont les points de vue ne sont pas toujours semblables.
E.M Forster a refusé que cette histoire soit publiée de son vivant, par peur du scandale. Il nous livre une histoire bouleversante, pleine de sincérité. Lorsque j'ai lu ce livre, j'ai été frappée par son caractère authentique. Il est courant de lire des livres où l'on a créé un personnage homosexuel qui a pour rôle d'amuser la galerie. Ici, Forster nous raconte les amours d'un homme pour un autre homme, comme il racontait l'amour de George pour Lucy, dans Avec vue sur l'Arno. Aucun cliché, aucune fausse idée, c'est un amour pur, vrai, touchant, magnifique... Toujours avec ce style d'écriture qui coule, si bien qu'on ne s'arrête qu'à la dernière page dans le plus pur style EM Forster. A lire absolument pour les sentiments.

DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur Smile
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 04/10/2007 10:23:36
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

Les histoires vraies sont souvent les plus touchantes et le fait qu'il n'y ai pas de clichet vient surment de là non??
Message 04/10/2007 11:30:53
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

j'ai trouvé le film superbe mais je n'ai pas lu le roman...
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 04/10/2007 11:41:17
  Visiter le site web du posteur
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

Oui, bien sûr

(j'ai ouvert un sujet rien que pour ce livre Wink
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 04/10/2007 11:41:28
 
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

je n'ai malheuresement ni lu le livre ni vu le film, mais le sujet m'a l'air bien traité avec de la douceur et de la pudeur.

A lire donc en VO si possible ...
_________________
Message 04/10/2007 11:57:30
 
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

Je précise bien qu'il ne s'agit en aucun cas d'un romantica et que tout est dans la pudeur et la sensibilité
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 04/10/2007 12:04:14
 
Domino
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 3 371
Localisation: Bordeaux
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

De Foster, j'avais lu "Avec vue sur l'Arno" et j'en ai gardé le souvenir d'un roman d'une extrème délicatesse. Pour "Maurice", je crois que je dois l'avoir dans un de mes innombrables cartons !

Domino
_________________
Il faut être économe de son mépris ... il y a tant de nécessiteux.
Message 04/10/2007 12:12:07
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

quote:
Originally posted by Peabody
Je précise bien qu'il ne s'agit en aucun cas d'un romantica et que tout est dans la pudeur et la sensibilité


C'est pour ça que sur les conseils de Marnie et Laetitia, j'ai créé le sujet ici. On a joué au jeux de "Gaelle déplace le sujet" Laughing
Message 04/10/2007 12:19:46
 
Peabody
Deesse

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 6 790
Localisation: Nancy, ville de Stanislas et de l'Art Nouveau
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

Tu sais, je suis prudente, moi Wink Je préfère préciser les choses plutôt 2 fois qu'une, on ne sait jamais... Laughing
_________________
Bisous

Peabody

Tel un roseau, plie mais ne rompt pas
Message 04/10/2007 12:22:43
 
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

quote:
Originally posted by Gaelle
quote:
Originally posted by Peabody
Je précise bien qu'il ne s'agit en aucun cas d'un romantica et que tout est dans la pudeur et la sensibilité


C'est pour ça que sur les conseils de Marnie et Laetitia, j'ai créé le sujet ici. On a joué au jeux de "Gaelle déplace le sujet" Laughing



Ben oui car on avait bien compris que ce n'était pas érotique mais tendre ...il a été déplacé deux ou trois fois ?? me rappelle plus Laughing
_________________
Message 04/10/2007 12:23:17
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
romance Gay et Lesbienne  Répondre en citant  

quote:
Originally posted by Peabody
Tu sais, je suis prudente, moi Wink Je préfère préciser les choses plutôt 2 fois qu'une, on ne sait jamais... Laughing


exacte Laughing

quote:
Originally posted by laetitia
quote:
Originally posted by Gaelle
quote:
Originally posted by Peabody
Je précise bien qu'il ne s'agit en aucun cas d'un romantica et que tout est dans la pudeur et la sensibilité


C'est pour ça que sur les conseils de Marnie et Laetitia, j'ai créé le sujet ici. On a joué au jeux de "Gaelle déplace le sujet" Laughing



Ben oui car on avait bien compris que ce n'était pas érotique mais tendre ...il a été déplacé deux ou trois fois ?? me rappelle plus Laughing


Deux fois Laughing
Message 04/10/2007 12:25:03
 
Contenu Sponsorisé





romance Gay et Lesbienne    

Message 18/08/2017 03:53:58
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  
Aller à la page: 1, 2  >
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 18/08/2017 03:53:58
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell