FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
une séduisante espionne de Celeste Bradley
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Petites chroniques et lectures communes

Author Thread
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  





Résumé

Après avoir vécu une période sombre, Philippa Atwaters décide de se travestir en homme et de se faire embaucher comme précepteur dans la demeure de James Cunnington. Elle est convaincue qu’elle pourra soutirer auprès de ce dernier des informations sur son père mystérieusement disparu. Ce qu’elle ignore, c’est que James est un espion de la cour d’Angleterre et qu’il soupçonne le père de Philippa d’être un traître à la solde de Napoléon.

Avis de Marnie

Voici la troisième aventure de la série « le club des menteurs », ces espions qui luttent contre Napoléon. Ce roman n’est ni pire ni meilleur que les deux autres, mais d’égale qualité : un bon divertissement dans lequel nous pourrions souhaiter un zeste d’originalité !

D’un côté nous avons une héroïne, Philippa, qui nous joue une reprise du chevalier de Maupin : une femme qui se déguise en homme, et qui soudain s’aperçoit qu’il est enivrant d’être du sexe masculin, libéré des carcans dans lesquels les femmes de ce début du 19e siècle sont cantonnés. Interprétant à tort une phrase que son père lui a dite avant d’être enlevé par des français, Philippa se méfie de James Cunnington qu’elle prend pour un traître à la solde de Napoléon. Elle entre au service de ce riche noble et devient le précepteur de son petit protégé dont il veut faire son héritier. Mais toute médaille a son revers… donc franchement rien de nouveau dans cet apprentissage de la vie, et des jeux de l’amour et du hasard.

James Cunnington est lui, miné par le remords d’avoir révélé lorsqu’il était drogué par sa maîtresse, des renseignements qui ont coûté la vie à certains espions du Club des Menteurs. Il ne peut surmonter sa culpabilité, tente sans succès de faire avouer la femme qui l’a piégé, et surtout fuit toute compagnie féminine pour ne pas retomber dans ce qu’il appelle sa faiblesse. Son précepteur Philip accapare bientôt toute son attention. Il souhaite l’endurcir, en faire un homme, tout en admirant la fierté et le bon sens de celui qu’il prend pour un jeune frère qui doit mûrir.

L’aspect le plus plaisant du roman, est sans aucun doute, la relation qui se noue entre eux, de plus en plus forte, sincère, malgré l’énorme mensonge du départ. Philippa se défie de son employeur qui la terrifie en même temps qu’il la fascine. James ne sait pas communiquer avec Robbie, le petit garçon des rues devenu son fils et c’est la jeune femme qui le mettra sur la voix. Chacun va apprendre de l’autre à devenir adulte en trouvant les ressources en soi de lutter contre ses propres insuffisances. Nos héros, figés dans leurs certitudes, vont soudain se tromper, hésiter, se chercher, et cette évolution n’est pas sans émotion, exaltation ou douleur. Le lecteur éprouve une certaine empathie pour eux dans cette quête du bonheur.

Cependant, l’agacement vient des anachronismes qui, comme dans tous romans de Celeste Bradley, foisonnent. Bien évidemment, certains auteurs arrivent à nous faire avaler d’énormes couleuvres, sans que nos sourcils se froncent. Mais ici, ce n’est pas le cas, surtout parce que les anachronismes flirtent aussi avec les incohérences. Que dire d’un espion aguerri qui vient d’être trahi par une personne des plus proches, et qui fait entrer dans sa propre maison, un jeune homme inconnu à qui il fait confiance jusqu’à la bêtise, et dont il ne demande aucune référence ? Que penser aussi de cet espion expérimenté qui ne reconnaît pas une femme déguisée alors que deux personnes proches comprennent tout de suite le subterfuge ? Pendant ce temps, notre héroïne quelque peu naïve, oublie très vite qu’elle l’est pour se mettre à penser et à réfléchir comme une femme contemporaine et non comme une jeune fille de ce début du 19ème siècle ?

Mais bon, inutile de chercher une vraie profondeur dans ce type de roman qui se lit très facilement, les péripéties se succédant au rythme de joyeuses conversations plaisantes. Les romances de ce type sont formatées pour être lues et appréciées par celles qui se plongent de gentilles aventures quelque peu trépidantes, un peu osées, un peu humoristique, un peu tragique, avec un peu de suspense pour pimenter le tout. Dommage pour celles qui ont envie de profondeur, de rigueur, de qualité et d’un vrai talent d’auteur pour constituer une histoire inoubliable et enrichissante. De sympathique, je préférerais que ce récit soit passionnant !

DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 11/10/2007 08:07:20
  Visiter le site web du posteur
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 11/10/2007 08:07:20
 
enora
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 1 528
Localisation: bretagne
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

euh... ça ne donne pas tres envie de le lire Laughing
_________________
Message 11/10/2007 08:28:19
 
Domino
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 3 371
Localisation: Bordeaux
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

Je l'ai lu il y a un moment et le souvenir que j'en ai est d'une celui d'une déception certaine. J'avais été déçue de ne pas retrouver la magie des précédents ! Ce roman est trop lié aux précédents pour ne pas rendre sa lecture fastidieuse si on n'a pas en tête les évènements racontés précédement. Cet aspect m'a considérablement gênée, beaucoup plus que les incohérences que tu relèves, à commencer par l'imposture de départ ! Par ailleurs, me doutant du ressort (la traîtrise supposée du père de Philippa), cela n'a fait qu'accentuer ma déception. Oserai-je écrire que je me suis ennuyée et que je m'intéressais plus aux relations de Rose et de son "adversaire" qu'au couple principal ?

Bref, en un mot ce livre a été une grosse déception, peut-être parce que j'en attendais trop. J'espère que le suivant, l'histoire de Rose justement, me comblera plus !

Domino
_________________
Il faut être économe de son mépris ... il y a tant de nécessiteux.
Message 11/10/2007 08:32:41
 

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

C'est ce que j'étais entrain de penser, surtout les deux dernier paragrpaphes Laughing ... Et l'avis de Dominon renforce cette impression
Message 11/10/2007 08:34:36
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

oui je ne nierai pas qu'il est en fait un peu trop comme "tous les autres", un roman pas original, de facture classique qui se laisse lire, mais qui "enchantera" celles qui aiment plus pimenté que barbara cartland, mais qui n'aiment pas être choquées...
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 11/10/2007 08:54:12
  Visiter le site web du posteur

Favorite de Platine

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2007
Messages: 4 062
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

Y'en a peu ici ...
Message 11/10/2007 08:55:51
 
Guitou
Geisha d"ambre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 1 613
Localisation: Schpountzie
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

Moi, je me suis arrêtée au deuxième tome, que j'avais pourtant préféré au premier. C'est mignon effectivement, mais dans un style comparable je suis en train de lire une VO de Jacquie d'Alessandro et je préfère nettement !
Message 11/10/2007 11:13:29
 
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

Je dois etre decidement très bon public car j'ai trouvé que ça se laissait lire, je n'ai pas eu l'impression d'avoir a me forcer ...
_________________
Message 11/10/2007 12:21:45
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

ah mais justement laetitia... je lui reproche de se "laisser lire" mais pas plus, on l'oublie aussi vite qu'on l'a lu pour moi surtout à cause de son manque d'originalité aussi bien dans l'histoire que dans les caractères des héros !
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 11/10/2007 13:12:02
  Visiter le site web du posteur
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

oui mais c'est bien parfois de lire des trucs légers Laughing
_________________
Message 11/10/2007 13:24:23
 
callixta
Courtisane d"Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 719
Localisation: auxerre
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

J'ai du mal avec Celeste Bradley depuis le début. Il y a de bons passages mais elle n'invente pas grand chose en général. Elle reprend des situations pensées par d'autres.
Elle sait cependant écrire et ça donne un ensemble convenable mais ca ne décolle pas. Le problème c'est que quand on n'est pas emballé, on voit tout le reste: les situations convenues ou incohérentes...
Comme pour un roman de Suzanne Enoch que j'ai critiqué, je vais tout de même au bout, ce qui veut dire qu'il y a toujours un certain plaisir mais comme un regret que le talent de l'auteur ne donne que ça.
_________________
They'd had rough sex, kinky sex, silly sex, deliciously nasty sex. And then, God help her, they'd made love. ( Isobel Lambert, Ice Storm, Anne Stuart)
Message 11/10/2007 19:35:42
 
Domino
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 3 371
Localisation: Bordeaux
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

Je ne conteste pas le droit de lire des trucs légers, simplement dans ce bouquin, je n'ai pas retrouvé le petit truc qui m'avait fait beaucoup aimer le 1er ! Il y a d'autres auteurs qui commettent autant d'incohérences mais on est emporté par l'histoire et on passe sur tout ! L'exemple qui me vient en tête est "Promise malgré elle" d'Alexandra Bassett. C'est sûrement bourré d'inexactitudes, d'incohérences par rapport à l'époque, les situations sont archi-vues et archi-convenues et cependant on avale tout et on ressort de la lecture comblée car le bouquin a rempli son objectif : pendant qu'on lisait on a tout oublié des emm...du quotidien. Moi en lisant le Bradley, je me suis surprise à bailler et à regarder combien de pages il restait avant la fin...Et chez moi, ce n'est jamais le signe que le livre m'a emballé !

Domino

Domino
_________________
Il faut être économe de son mépris ... il y a tant de nécessiteux.
Message 11/10/2007 19:46:50
 
laetitia
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 4 313
Localisation: Cergy
une séduisante espionne de Celeste Bradley  Répondre en citant  

c'est drole comme parfois on est toutes du même point de vue et comme parfois on ne l'est pas ... j'aime ça quand on se chicanne ça me donne du plaisir car j'adore qu'on echange des points de vue différents Smile Laughing
_________________
Message 11/10/2007 20:04:31
 
Contenu Sponsorisé





une séduisante espionne de Celeste Bradley    

Message 16/08/2017 22:36:52
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 22:36:52
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell