FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
Clifford D. SIMAK
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Sci-Fi

Author Thread
Tilly
Courtisane de Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 556
Localisation: Val d'Oise
Clifford D. SIMAK  Répondre en citant  

Clifford Donald Simak commence à publier de la science-fiction dès le début des années 30 et poursuit sa carrière jusqu'au milieu des années 1980. Il est ainsi présent pendant la plus grande partie de l'histoire du genre. Auteur classique, au même titre que Asimov ou Heinlein, Simak est cependant moins connu des nouveaux lecteurs que ses prestigieux compatriotes. Pourtant, l'un de ses romans, "Demain les chiens", qui est d'ailleurs plutôt un recueil de nouvelles, est l'un des grands chefs d'oeuvres de la science-fiction, dans lequel on trouve de nombreux thèmes du genre sur un ton bucolique, qui sera la marque de l'auteur.
Outre "demain les chiens", deux autres romans de Simak sont considérés comme des chefs d'oeuvres devant figurer dans toute bibliothèque digne de ce nom : "Au carrefour des étoiles" et "Dans le torrent des siècles", explorant respectivement les thèmes du voyage dans le temps et de l'extraterrestre. A coté de ces trois romans, le reste de l'oeuvre de l'auteur paraît plus faible. On trouve cependant dans la plupart de ses textes une ambiance, un "ton Simak", qui en font toujours des lectures agréables.

Clifford Simak a exploré de nombreux thèmes du genre au cours de sa carrière : voyages dans le temps, mondes parallèles, mutants, et a même écrit quelques textes de fantasy. Il met souvent en avant dans ces oeuvres des personnages simples qu'il situe dans le Minnesota, sa région d'origine. Il émane de son oeuvre une impression de paix, loin du fracas des batailles spatiales et des guerres galactiques.

commence à publier de la science-fiction dès le début des années 30 et poursuit sa carrière jusqu'au milieu des années 1980. Il est ainsi présent pendant la plus grande partie de l'histoire du genre. Auteur classique, au même titre que Asimov ou Heinlein, Simak est cependant moins connu des nouveaux lecteurs que ses prestigieux compatriotes. Pourtant, l'un de ses romans, "Demain les chiens", qui est d'ailleurs plutôt un recueil de nouvelles, est l'un des grands chefs d'oeuvres de la science-fiction, dans lequel on trouve de nombreux thèmes du genre sur un ton bucolique, qui sera la marque de l'auteur.
Outre "demain les chiens", deux autres romans de Simak sont considérés comme des chefs d'oeuvres devant figurer dans toute bibliothèque digne de ce nom : "Au carrefour des étoiles" et "Dans le torrent des siècles", explorant respectivement les thèmes du voyage dans le temps et de l'extraterrestre. A coté de ces trois romans, le reste de l'oeuvre de l'auteur paraît plus faible. On trouve cependant dans la plupart de ses textes une ambiance, un "ton Simak", qui en font toujours des lectures agréables.

Clifford Simak a exploré de nombreux thèmes du genre au cours de sa carrière : voyages dans le temps, mondes parallèles, mutants, et a même écrit quelques textes de fantasy. Il met souvent en avant dans ces oeuvres des personnages simples qu'il situe dans le Minnesota, sa région d'origine. Il émane de son oeuvre une impression de paix, loin du fracas des batailles spatiales et des guerres galactiques.


- Les ingénieurs du cosmos (The cosmic engineers, 1950), éditions Albin Michel
- Dans le torrent des siècles (Time and again, 1951), éditions J'AI LU, également sous le titre "De temps à autre" au Rayon Fantastique et en série dans galaxie (1ère série) 1,2 et 3
- Demain les chiens (City, 1952), éditions J'AI LU
- Chaine autour du soleil (Ring around the sun, 1954), éditions J'AI LU
- Le pécheur (The fisherman, 1962), éditions J'AI LU
- Une certaine odeur (They walked like men, 1962), collection "Présence du futur"
- Au carrefour des étoiles (Way station, 1963), éditions J'AI LU
- Les fleurs pourpres (All flesh is grass, 1965), éditions Galaxie bis
- Eterna (Why call them back from heaven ?, 1967), éditions Albin Michel
- Le principe du loup-garou (The werewolf principle, 1967), collection "Présence du futur"
- La réserve des lutins (The goblin reservation, 1968), collection "Présence du futur"
- L'empire des esprits (Out of their mind, 1970), collection superlights
- A pied, à cheval et en fusée (Destiny doll, 1971), collection "Présence du futur"
- Le dernier cimetière (Cemetery world, 1972), collection "Présence du futur"
- A chacun ses dieux (A choice of gods, 1972), collection "Présence du futur"
- La confrèrie du talisman (The fellowship of the talisman, 1973), éditions J'AI LU
- Les enfants de nos enfants (Our chidren's children, 1974), collection "Présenc du futur"
- Le pélerinage enchanté (Enchanted pilgrimage, 1975), collection "Présence du futur"
- La planète de Shakespeare (Shakespeare's planet, 1976), collection "Présence du futur"
- Héritiers des étoiles (A heritage of stars, 1977), collection "Présence du futur"
- Mastodonia (Mastodonia, 1978), éditions J'AI LU
- Les visiteurs (The visitors, 1980), éditions J'AI LU ; (Fiche)
- Projet Vatican XVII (Project pope, 1981), éditions J'AI LU ; [Fiche]
- Au pays du mal (Where the evil dwells, 1982), éditions J'AI LU
- Le chemin de l'eternité (Highway of eternity, 1986), éditions J'AI LU
_________________
Tilly

Message 12/04/2007 22:26:50
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 12/04/2007 22:26:50
 
Tilly
Courtisane de Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 556
Localisation: Val d'Oise
Demain les chiens  Répondre en citant  

" La présente édition propose pour la première fois, à nous autres chiens du monde entier, huit récits hautement symboliques qui, depuis des millénaires, sont l'objet de débats au sein de notre société. Leur origine même est un mystère. Que faut-il voir à travers la figure emblématique de " l'homme " ? Que recouvrent des concepts aussi étrangers à notre culture que ceux de " cité " ou de " voyage dans les étoiles " ? Quoi qu'il en soit, il est indéniable que la transmission de ces récits aura marqué de son empreinte notre civilisation canine. Il nous a donc semblé indispensable de coucher enfin par écrit la tradition orale. Mythe ou réalité, la question reste entière. Dans sa sagesse, le lecteur tranchera. "


Autour de l'âtre, les chiens s'interrogent : et si l'homme avait réellement existé ? Un immense auteur de S.F., une inventivité hors du commun : Simak est tout simplement unique. Un texte teinté de poésie, de réflexion et d'humanité.
_________________
Tilly

Message 12/04/2007 22:33:48
 
Domino
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 3 371
Localisation: Bordeaux
A chacun ses dieux de Clifford D Simak  Répondre en citant  

A chacun ses dieux de Clifford D. Simak
A Choice of Gods (1972)
Editeur Denoël – Collection Présence du Futur n°169

En ces temps où l'avenir de la planète, les problèmes liés à l'environnement se font de plus en plus pressants, la lecture du roman de Clifford D Simak A chacun ses dieux permet de s'apercevoir que loin d'être une préoccupation somme toute récente, ce sujet interpellait déjà les auteurs de science-fiction il y a près de 35 ans !

Le postulat de départ est d'une simplicité désarmante : un matin, la Terre se réveille vidée de la quasi-totalité de sa population. Sur les 8 milliards qu'elle comptait, ne sont restés que quelques humains, une tribu d'indiens et la totalité des robots qui servaient les hommes. Le reste de l'humanité a disparu sans laisser aucune trace et sans que l'on sache ni comment, ni pourquoi. A cette disparition vient s'ajouter le fait que la population restante se découvre une longevité exceptionnelle. Le petit nombre d'humains restant ne permettant plus de faire fonctionner la panoplie technologique mise au point, l'humanité restante, d'abord par nécessité puis par choix conscient et volontaire, abandonne cette voie. Ce dépouillement permet l'émergence de capacités parapsychiques et un nouveau rapport au monde. De leur côté, les indiens retrouvent leur mode de vie ancestral en symbiose totale avec la nature, tandis que les robots suivent un chemin qui leur est propre. Lorsque l'humanité enlevée (les « Autres »), annonce sa volonté de revenir sur Terre ceux qui sont restés sont confrontés à un dilemme : de quel droit les empêcher de revenir, même si leur retour doit sonner le glas de cette « nouvelle » Terre ? Mais tous autant qu'ils sont, sont-ils encore réellement acteurs de leur destin ou bien des pions dans un jeu qui les depasse ?

Disons-le d'entrée de jeu, il ne faut pas se laisser abuser par la minceur de l'ouvrage ! Il s'agit d'un roman dense qui en un peu plus de deux cents pages propose une thématique extrèmement riche. Simak dans ce roman prémonitoire aborde des sujets qui sont devenus de réels enjeux pour nous aujourd'hui mais sans jamais tomber dans le dogmatisme.
Dès 1972, l'auteur pose le problème de l'avenir de la planète avec sa démographie galopante et l'épuisement des richesses, celui de la course en avant du tout technologique et au final celui du sens que l'Homme veut donner à sa vie. Cela pourrait se résumer par le choix entre deux verbes : l'Homme doit-il être ou doit-il avoir ? Peut-on concilier les deux, ou ces deux notions sont-elles antinomiques ? A cette réflexion, vient se surperposer une autre réflexion philosophique sur la notion de Création et de son Créateur. Simak offre là aussi une vision pour le moins originale assortie d'une note d'humour un brin iconoclaste... Pour parfaire le tableau, il convient d'ajouter une bonne dose de poésie qui baigne tout le roman, lui conférant une sorte de sérénité même dans les moments les plus désespérés.

Si la lecture du roman est aisée, la richesse des thèmes développés peut surprendre le lecteur qui ne s'attend pas à une telle densité. Le roman s'impose alors au lecteur et l'oblige à s'interroger sur ses propres certitudes voire à les remettre en question. A chacun ses dieux vous hante longtemps et après l'avoir lu vous ne poserez plus sur le monde le même regard. A découvrir ou à redécouvrir de toute urgence... !

Ma cotation : DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur DiabCoeur

Domino
_________________
_________________
Il faut être économe de son mépris ... il y a tant de nécessiteux.
Message 20/08/2007 22:38:20
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Clifford D. SIMAK  Répondre en citant  

comme quoi, (bien que ce soit rare tout de même) on peut en 200 pages créer une oeuvre riche et puissante !
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 21/08/2007 20:04:10
  Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





Clifford D. SIMAK    

Message 16/08/2017 22:43:07
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 22:43:07
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell