FAQ Profile
Search Members
Groups

PM's

Register Login/Out
Philip K. DICK
Last Thread | Next Thread  >

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Moonlight Discussions > Sci-Fi

Author Thread
Tilly
Courtisane de Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 556
Localisation: Val d'Oise
Philip K. DICK  Répondre en citant  

Dick, Philip Kindred (USA, 1928-1982)

Philip K. Dick est né de Joseph et Dorothy Kindred, à Chicago le 16 décembre 1928 avec sa soeur jumelle Jane. Cette dernière ne devait malheureusement pas survivre et son décès, aux dires même de Dick, a laissé des traces psychiques profondes toute la vie de l'auteur durant.

Ses parents étaient tous deux des fonctionnaires fédéraux; son père s'occupait du secours aux paysans victimes de la crise de 1929 et sa mère censurait les textes officiels pour qu'ils soient conforme aux normes des monopoles. Le petit Dick déménage donc d'une ville à l'autre selon les affectations de ses parents : Chicago, Washington, Berkeley.

Lorsqu'il a quatre ans, ses parents divorcent et il reste seul avec sa mère qui ne se remariera qu'à sa majorité. Pourtant sa mère n'était intéressée que par l'argent et ne s'intéresse à son fils que pour pouvoir le contrôler. Par ailleurs, les contacts de Philip avec son père ne sont qu'épisodiques jusqu'à une rupture totale en 1945.

C'est à cette époque qu'il s'intéresse au socialisme et qu'il entreprend des études de philisophie à l'université de Berkeley. Mais à cause de la guerre froide, il s'en fait renvoyer pour "communisme", ce qu'il dément farouchement.
Il s'intéresse alors à la musique qu'il aime beaucoup et il devient chef de rayon dans un magasin de disques et c'est là qu'il fait la connaissance de sa première femme.

C'est en 1952 qu'il commence à vendre ses récits de science-fiction, mais il continuera à écrire jusqu'en 1962 de gros romans de littérature générale qu'il ne parviendra jamais à faire publier.
Son épouse était un membre important du parti radical américain, ce qui lui valut certaines persécutions : le FBI l'engage à surveiller sa femme avec des menaces en cas de refus. C'est sous ces influences multiples que Dick manifeste son intérêt pour l'évolution politique des USA.

Comme ses romans ne marchent pas et pour pouvoir vivre de sa plume, il multiplie les récits mals payés dans lesquels il ne se soucie pas trop de la qualité de l'écriture. Malgré la naissance d'une fille, le comportement de sa femme qu'il qualifie lui-même de "psychotique meurtrière" , implique que le couple ne fonctionne plus bien jusqu'à ce que en 1959, sa femme s'enfuie en emmenant sa fille. Philip confronté par ailleurs à de graves difficultés financières, plonge alors dans sa première grave dépression nerveuse et il cesse d'écrire.

Mais en 1962, il émerge et la publication du Maître du Haut-Château est un gros succès aux USA et il remporte le Hugo l'année suivante. Après avoir été dédaigné par la critique pendant dix ans, Dick devient célèbre. Entre 1963 et 1964, il produit ses romans les plus célèbres dans lesquels il va nous livrer le fond de son psychisme en se lançant avec l'aide de la drogue, dans le dédale confus es.
Même s'il refuse d'admettre toute prise de drogue, c'est justement le problème de l'auteur devenu incapable d'écrire sans stimulants artificiels à forte doses.

En 1969, sa vie s'écroule avec le départ de sa seconde femme avec son enfant, scénario qu'il revit péniblement pour la deuxième fois. et miné par les amphétamines, il doit rentrer à l'hôpital pour soigner son foie.
En 1970, il est en crise et dans l'impossibilité d'écrire car privé de ses amphétamines.


En 1971, on plastique son coffre-fort à son domicile de San Rafael et on lui dérobe tous ses manuscrits et se lettres personnelles. Il quitte cette ville pour toujours et il s'enfuit au Canada.
En 1973, il épouse Tessa, une étudiante dont il aura un enfant. Elle lui permet se reconstruire un peu en chassant de chez eux tous les junkies et les profiteurs dont Dick tolérait la présence sans sourciller.

La présence de Richard Nixon à la présidence ramène une Amérique policière et dans la foulée, Dick toujours aussi intéressé par les cheminements politiques de son pays se convertit au christianisme alors qu'il avait été farouchement athée toute sa vie.
Mais il ne fait pas dans la demi-mesure et son goût pour la politique est s'est transformé en mysticisme. En 1975, Tessa le quitte avec son fils en provoquant chez lui deux crises cardiaques consécutives dont il se consolera avec une autre femme.
En 1977 au congrès de Science-fiction de Metz, il s'éprend d'une jeune Française qu'il a rencontrée et il va jusqu'à projeter de venir s'installer en France... Mais il s'angoisse à l'idée de quitter les alentours de Los Angeles et de sa Californie et le projet avorta.
Il mourut en 1982 miné par la drogue et la maladie après avoir écrit ses dernières oeuvres, moins abouties que les livres flamboyants qu'ils nous a laissés.

Récompenses et prix littéraires de Science-fiction décernés à Philip K. Dick :
Balrog Award : en 1984
British Fantasy Award : en 1983
British Science Fiction Award : en 1967, 1979 et 1983
Hugo Award : en 1963 et 1983
John W. Campbell Memorial Award : en 1975
SF Chronicle Award : en 1983 et 1991

Romans :

- Solar Lottery, 1955 (Loterie solaire)
- The World Jones made, 1956 (les Chaînes de l'avenir)
- The Cosmic Puppets, 1956 (les Pantins cosmiques)
- The Man who Japed, 1956 (le Profanateur)
- Eye in the Sky, 1957 (l'Œil dans le ciel)
- Time Out of Joint, 1959 (le Temps désarticulé)
- Dr Futurity, 1960 (Docteur Futur)
- Vulcan's Hammer, 1960 (les Marteaux de Vulcain)
- The Man in the High Castle, 1962 (le Maître du Haut Château)
- The Game Players of Titan, 1963 (les Joueurs de Titan)
- Clans of the Alphane Moon, 1964 (les Clans de la Lune alphane)
- Martian Time-Slip, 1964 (Glissement de temps sur Mars)
- initialement paru sous le titre All we Marsmen (Nous les Martiens)
- The Simulacra, 1964 (Simulacres)
- The Penultimate Truth, 1964 (la Vérité avant-dernière)
- The Three Stigmata of Palmer Eldritch, 1965 (le Dieu venu du Centaure)
- Doctor Bloodmoney, or How we got Along after the Bomb, 1965 (Dr Bloodmoney)
- The Zap Gun, 1965 (le Zappeur de mondes)
paru sous le titre Dedalusman dans l'édition Le Masque, 1974
- The Crack in Space, 1966 (la Brèche dans l'espace)
- Lies, inc., 1966 (Mensonges & Cie)
- Now wait for Last Year, 1966 (En attendant l'année dernière)
- Counter-clock World, 1967 (À rebrousse-temps)
- The Ganymede Takeover, 1967 (les Machines à illusions)
- Do Androids Dream of Electric Sheep?, 1968 (les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?)
renommé Blade Runner après la sortie du film
- Galactic Pot-Healer, 1969 (le Guérisseur de cathédrales)
- Ubik, 1969 (Ubik)
- A Maze of Death, 1970 (Au bout du labyrinthe)
- Our Friends from Frolix 8, 1970
- We can Build you, 1972 (le Bal des schizos)
- Flow my Tears, the Policeman Said, 1974 (Coulez mes larmes, dit le policier)
- Confessions of a Crap Artist, 1975 (Confessions d'un barjo)
paru aussi sous le titre Portrait de l'artiste en jeune fou
- Deus Irae, 1976 (Deus Irae)
co-écrit avec Roger Zelazny.
- A Scanner Darkly, 1977 (Substance mort)
- Valis, 1980 (SIVA)
- The Divine Invasion, 1981 (l'Invasion divine)
- The Transmigration of Timothy Archer, 1982 (la Transmigration de Timothy Archer)
- The Unteleported Man, 1983 (Mensonges & Cie)
- The Man Whose Teeth Were All Exactly Alike, 1984 (l'Homme dont les dents étaient toutes exactement semblables)
- In Milton Lumky Territory, 1985 (Aux pays de Milton Lumky)
- Humpty Dumpty in Oakland, 1985 (Humpty Dumpty à Oakland)
- Puttering about in a Small Land, 1985 (Mon royaume pour un mouchoir)
- Nick and the Glimmung, 1985 (Nick et le Glimmung)
- Radio Free Albemuth, 1985 (Radio libre Albemuth)
- Mary and the Giant, 1987 (Pacific Park)
- The Broken Bubble, 1988 (la Bulle cassée)
_________________
Tilly

Message 12/04/2007 23:14:31
 
Publicité





Publicité    

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message 12/04/2007 23:14:31
 
Tilly
Courtisane de Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 556
Localisation: Val d'Oise
Blade Runner  Répondre en citant  

L'androïde Nexus 6 n'est pas un simple robot. Son intelligence est bien supérieure à celle de certains êtres humains. Et parce qu'ils ne supportaient plus l'âpreté de la vie sur Mars, huit d'entre eux ont assassiné leurs gardiens avant de s'enfuir sur Terre.La brigade spéciale des blade runners a mis Rick Deckard, son meilleur chasseur d'androïdes, sur l'affaire. Les renégats seront difficiles à coincer, même avec le test standard... Mais la paie proposée devrait lui permettre de concrétiser son rêve : remplacer son simulacre électrique de mouton par un vrai !Cependant, quand surgit face à lui la belle Rachel, toutes ses certitudes sont remises en cause...
_________________
Tilly

Message 12/04/2007 23:21:36
 
Tilly
Courtisane de Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 556
Localisation: Val d'Oise
Minority report  Répondre en citant  

Washington, 2054. John Anderton est membre de Précrime, une unité gouvernementale utilisant les dons de prescience de trois mutants, les précogs, pour arrêter les criminels avant leur passage à l'acte. Avant même qu'ils aient imaginé de passer à l'acte.

Anderton a une confiance aveugle dans les prédictions des précogs. Mais quand, chasseur devenu gibier, il se retrouvera lui-même accusé du meurtre d'un homme qu'il n'a jamais rencontré, il lui faudra découvrir les véritables rouages de Précrime pour prouver son innocence.


La nouvelle de Philip K. Dick (parution en 1956) dont s'est inspiré Spielberg pour son film du même nom.
_________________
Tilly

Message 12/04/2007 23:25:55
 
marnie
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2006
Messages: 5 717
Localisation: Chinatown - Paris 13
Philip K. DICK  Répondre en citant  

ben dis donc je ne savais pas que Blade Runner et Minority Report c'était deux bouquins déjà... si le premier m'avait laissée quelque peu perplexe, j'avais eu un jeu vidéo inspiré du film qui était génial !

Minority report, j'ai aimé beaucoup ce film sur le libre arbitre... intéressant et très bien fichu ! Surprisedk: Clap
_________________
www.onirik.net

Ne te venge pas ! Assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le cadavre de ton ennemi. Lao Tseu
Message 13/04/2007 08:20:32
  Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





Philip K. DICK    

Message 16/08/2017 22:40:31
 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Forum Jump:
Sauter vers:  

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure.
La date/heure actuelle est 16/08/2017 22:40:31
  Montrer les messages depuis:      


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB: © 2001 phpBB Group
phpBB Template by Vereor.
Web Templates
Professional Website Templates Free web design, web templates, web layouts, and website resources, psd templates | lminteractive | layoutbank | linkauction | bizsell